Comment saluer en Amérique Latine?

Comment saluer en Amérique Latine?

Les relations interpersonnelles comptent beaucoup dans les pays hispanophones, et c’est l’une des bases sur lesquels on peut construire des relations professionnelles fructueuses. Les façons de se saluer peuvent être très différentes de ce qui se pratique en France. En effet, même entre partenaires d’affaires, la bise est relativement courante, de même que l’abrazo entre hommes.

L’agence latino-américaine Internet Media Services (IMS) s’est attelée à un récapitulatif sur la pratique de la bise, publié dans Pulso Social. Nous reprenons ici quelques-uns de leurs exemples que nous complétons.

Au Chili, au Pérou et en Colombie, la bise est commune entre homme et femme et entre femmes. Les hommes ne s’embrassent pas, contrairement à ce qui peut se faire en Argentine.

Au Mexique, au Panama et au Venezuela, on se serre la main lors des rencontres professionnelles. La bise entre homme et femme et entre femmes (unique au Panama et au Venezuela) se pratique lorsqu’une réelle relation de confiance est instaurée. Il n’est donc pas rare de commencer la rencontre avec une poignée de main et de l’achever par un enchaînement poignée de main – bise. Entre hommes, l’enchaînement peut être poignée de main – abrazo. La poignée de main vous aide à déterminer l’intention de votre interlocuteur: distance gardée ou rapprochement.

Lors de vos rencontres ultérieures, notamment au Mexique, vous n’êtes pas à l’abri d’un abrazo généreux avec tapes dans le dos.

abrazo

Même si vous êtes extrêmement heureux de retrouver un partenaire ou un client, sachez conserver une certaine mesure. Après tout, il a pu s’informer sur les pratiques d’affaires de votre pays comme vous l’avez fait pour le sien.

Besoin d’informations en vue d’une rencontre avec de futurs partenaires latino-américains ? N’hésitez pas à nous solliciter.



  1. Merci pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *